Montaigne

Où en est Vladimir Poutine ?

BLOG – 4 NOVEMBRE 2020

Il reste cependant que “Poutine vote pour Trump” selon l’expression consacrée. Selon une autre brillante politologue, Tatiana Stanovaya, l’actuel président américain reste le candidat des siloviki, qui voient en lui “l’instrument du chaos” ou encore “notre homme, même si cette thèse aurait perdu de son crédit depuis la rencontre d’Helsinki. Une autre école estimerait que le maintien de Donald Trump comporterait désormais “plus d’inconvénients que d’avantages“.

Ce serait une thèse répandue dans l`appareil diplomatique et parmi les experts qui conseillent le gouvernement (note : l’influence des diplomates et des experts sur le Kremlin est limitée). Enfin, une troisième ligne partirait de l’idée suivante : “plus les relations avec Washington sont mauvaises et plus se trouve justifié, sur le plan interne, un agenda conservateur et répressif, qui renforce les positions d’une partie de l’élite“. Selon Tatiana Stanovaya, la détérioration du climat intérieur – dont témoigne l’affaire Navalny – donnerait désormais plus de poids à cette vision.

READ MORE

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Reply

Cookies & Privacy

By continuing to browse, you are agreeing to our use of cookies as explained in our Conditions générales.

Sign up for our emails!

Receive updates and news from R.Politik

Your email is safe with us, we don’t spam.