le-journal-liberation

Pourquoi Emmanuel Macron reçoit Vladimir Poutine au fort de Brégançon

«Lors de son arrivée au pouvoir, Macron a d’abord été vu avec perplexité, confirme la politologue russe basée en France Tatiana Stanovaya. Trop inexpérimenté, faible et dépendant des Etats-Unis… Les Russes ne voyaient pas d’avancée majeure possible avec lui. Les griefs étaient également d’ordre émotionnel.» …

«La relation a beaucoup évolué en deux ans, dit Tatiana Stanovaya. Particulièrement depuis ce début d’année 2019. Et puis de nombreux officiels russes voient toujours les deux pays comme fondamentalement amis et partenaires, depuis toujours.» …

Si Macron, qui a pris l’initiative d’améliorer les relations bilatérales franco-russes, peut être vu en Russie comme un président de meilleure composition pour remonter la pente, Moscou ne s’enflamme pas pour autant. «Il y a toujours des doutes sur son vrai pouvoir, explique Tatiana Stanovaya. Macron est aussi toujours vu comme naïf et ambitieux, pensant qu’il va pouvoir tout accomplir, mais fonctionnant sur le mode “beaucoup de bruit pour peu de résultats”.» Les dossiers chauds ne manquent pas

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Cookies & Privacy

By continuing to browse, you are agreeing to our use of cookies as explained in our Conditions générales.

Sign up for our emails!

Receive updates and news from R.Politik

Your email is safe with us, we don’t spam.