1200px-Libération.svg_

En Russie, Vladimir Poutine fait un pied de nez à Joe Biden

Les propos du président des Etats-Unis, qui avait qualifié son homologue russe de «tueur» à la télévision américaine, ont entraîné une réplique moqueuse de Poutine, qui a renvoyé l’insulte à son émetteur d’un enfantin et très dédaigneux «c’est celui qui le dit qui l’est».
par Lucien Jacques, publié le 18 mars 2021 à 18h05

«Ces réactions ne sont pas réellement adressées aux Américains, considère la politiste Tatiana Stanovaya.Elles relèvent de la politique intérieure, elles sont adressées directement à Vladimir Poutine. Il existe au sein de l’élite russe une tendance anti-américaine très forte, et cette histoire est un excellent prétexte pour ses représentants de marquer des points, de se faire remarquer par Poutine et d’en tirer un bénéfice politique.»

Quant au président russe lui-même, il s’est contenté d’un sarcastique : «Je lui souhaite une bonne santé.» Avant d’ajouter, sourire condescendant aux lèvres : «Comme disent les enfants, c’est celui qui le dit qui l’est.» Et d’enfoncer le clou d’un «ce n’est pas juste une expression enfantine, une blague […], nous voyons toujours en l’autre nos propres caractéristiques». «Une façon d’affirmer, considère Stanovaya, que ces accusations ne le touchent pas, qu’il n’a pour Joe Biden que du mépris, presque de la pitié».

READ MORE

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Reply

Cookies & Privacy

By continuing to browse, you are agreeing to our use of cookies as explained in our Conditions générales.

Sign up for our emails!

Receive updates and news from R.Politik

Your email is safe with us, we don’t spam.