le-monde-logotype

En Russie, des « candidats » prennent le nom d’un adversaire pour lui enlever des suffrages

Des partis entiers ont même été créés par le pouvoir, pour conserver l’apparence du pluralisme et garder sous contrôle les voix d’électeurs de sensibilités différentes.

Par

Publié le 23 août 2021
« A partir des années 2010, la pratique des homonymes est devenue beaucoup plus rare, confirme la politiste Tatiana Stanovaya, du think tank R.Politik. Ceux qui supervisent la politique intérieure au Kremlin voulaient donner aux élections la légitimité la plus importante possible. Aujourd’hui, cette idée de légitimité intérieure ou extérieure a disparu. Le résultat d’un scrutin est fixé à l’avance, en fonction de ce qui paraît juste aux décideurs et de ce qui est censé plaire à Vladimir Poutine. Le reste n’est que de la technique : la pratique des homonymes est une méthode plus douce que les falsifications ou l’élimination des candidats indésirables. »

READ MORE

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Reply

Cookies & Privacy

By continuing to browse, you are agreeing to our use of cookies as explained in our Conditions générales.

Sign up for our emails!

Receive updates and news from R.Politik

Your email is safe with us, we don’t spam.